Montigny-lès-Cormeilles Armés, les jeunes étaient prêts à en découdre

Lundi 11 septembre, les policiers ont interpellé onze individus de 16 à 20 ans armés de barres de fer, de battes de baseball et de bâtons devant le City Stade de Montigny.

12/09/2017 à 16:01 par Thomas Hoffmann

police3.jpg
C’est probablement un violent affrontement qui a été évité, lundi 11 septembre. Vers 17h15, une patrouille de la police municipale repère un attroupement d’individus armés de barres de fer, de battes de baseball et de bâtons devant le City Stade de Montigny-lès-Cormeilles. Les agents demandent le renfort d’effectifs de la police nationale qui se rendent sur place et interpellent neuf jeunes âgés de 16 à 20 ans. Domiciliés à Taverny, Ermont, Montigny ou bien encore Pierrelaye, ils sont tous scolariés au lycée Louis-Jouvet de Taverny.
Le 8 août, toujours à Montigny, les policiers avaient déjà mis en fuite des jeunes armés avant d’interpeller neuf individus de 18 à 24 ans venus de Taverny pour en découdre. Dans leurs voitures, les fonctionnaires avaient découvert des barres d’haltères, un couteau de cuisine, une matraque télescopique et une gazeuse.
95370 Montigny-lès-Cormeilles

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Vendredi 22 sept. 2017

Pontoise
Ven
22 / 09
18°/11°
vent 10km/h humidité 63%
Sam19°-7°
Dim22°-9°
Lun18°-11°
Mar19°-11°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :