De faux billets de 50 euros pour payer la motocross

Trois individus âgés de 18 à 21 ans ont été interpellés, dans la nuit du mercredi 9 au jeudi 10 août, après avoir tenté d'escroquer le vendeur d'une deux-roues, à Bessancourt.

11/08/2017 à 12:03 par Thomas Hoffmann

648x415_illustration-police-copie.jpg

Une vente au cours de la nuit à l’abri des regards. La transaction n’avait pas l’air très clair à Bessancourt. Jeudi 10 août, vers 0h30, trois individus à bord d’une Polo Volkswagen pénètrent dans un parking souterrain de la rue de la Station. Ils y retrouvent un quatrième homme de 32 ans qui, selon ses explications aux policiers, était venu pour vendre sa motocross. L’un des acheteurs lui tend alors une liasse de vingt billet de 50 euros pour régler l’achat. Mais le vendeur sent l’arnaque. Il refuse l’échange, proposant de réaliser celui-ci plutôt le lendemain, et alerte la police. Lorsque les fonctionnaires arrivent sur place, les quatre protagonistes sont toujours présents.

Les forces de l’ordre saisissent les billets et constatent que ceux-ci sont faux. Âgés de 18 à 21 ans, les trois acheteurs ont été interpellés et placés en garde à vue. Quant à la fameuse motocross, son propriétaire avait pris le temps de la déplacer après avoir prévenu la police.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Mercredi 23 août 2017

Pontoise
Mer
23 / 08
26°/16°
vent 10km/h humidité 89%
Jeu23°-13°
Ven25°-14°
Sam27°-17°
Dim23°-17°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :