Chambly Macron en stage à la mairie

19/05/2017 à 18:21 par romain.dameron

Le nouveau locataire de l'Élysée, Emmanuel Macron, a effectué une partie de son stage de fin d'étude à Chambly. (Photo LeWeb) -
Le nouveau locataire de l'Élysée, Emmanuel Macron, a effectué une partie de son stage de fin d'étude à Chambly. (Photo LeWeb) -

L’information a été révélée par nos confrères d’Oise Hebdo : le nouveau président de la République Emmanuel Macron a suivi un stage à la mairie de Chambly, en 2004. En réalité, l’intéressé était stagiaire à la préfecture de l’Oise dans le cadre de sa dernière année d’étude à l’École nationale d’administration (Ena). Devant l’ennui qui semblait miner le candidat d’En Marche face aux tâches administratives, Michel Jau, le préfet de l’Oise à l’époque, l’a envoyé se changer les idées chez son ami Michel Françaix, député-maire (Ps) de Chambly.

« Il a passé quelques week-ends avec moi à arpenter la circonscription, se souvient l’élu camblysien. Nous avions des rapports cordiaux et nous avons gardé contact par la suite. Il n’avait pas le profil type de l’énarque et n’était pas très politisé à cette période. Je l’ai apprécié tout de suite car il aimait les gens. Il était proche d’eux et ça se voyait. »

Intime de François Mitterrand, dont il fut le conseiller média, puis de François Hollande, Michel Françaix se dit prêt à trinquer avec Emmanuel Macron si celui-ci venait à faire un détour par le sud de l’Oise. « S’il vient chez nous, on se retrouvera et on se rappellera des anecdotes, s’amuse le parlementaire candidat pour un cinquième mandat dans la 3e circonscription de l’Oise. Il y en a quelques-unes de sympathiques mais je les raconterai dans mes mémoires. »

60230 Chambly

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Mardi 30 mai 2017

Pontoise
Mar
30 / 05
22°/16°
vent 28km/h humidité 91%
Mer22°-11°
Jeu25°-14°
Ven27°-16°
Sam21°-14°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :