Saint-Ouen-l'Aumône Le Grand centre retrouve (enfin) son supermarché

Six ans déjà que le Grand centre était privé d'un supermarché. La malédiction est désormais levée. La semaine dernière, un Leclerc Express a pris la relève.

18/05/2017 à 17:27 par Jérôme Cavaretta

12 500 références sont proposées aux clients dans ce nouveau supermarché de 1 200 m2 qui affiche les mêmes prix qu'à l'hypermarché Leclerc d'Épluches et qu'au Drive de la Cité de l'auto.
12 500 références sont proposées aux clients dans ce nouveau supermarché de 1 200 m2 qui affiche les mêmes prix qu'à l'hypermarché Leclerc d'Épluches et qu'au Drive de la Cité de l'auto.
Longue et difficile fut sa résurrection. Avec l’ouverture la semaine passée d’un supermarché de proximité, le Grand centre, longtemps en proie à la fermeture répétée de ses commerces, a renoué avec l’espoir. Six ans déjà que le Simply Market de ce quartier dominé par les tours avait sans prévenir tiré le rideau, privant le Grand centre de supermarché.

Proximité

Depuis, la municipalité socialiste de Saint-Ouen-l’Aumône s’activait pour trouver un repreneur.

Ses efforts ont fini par payer. Jeudi dernier, un Leclerc Express a ouvert ses portes. 12 500 références sont proposées aux clients dans ce nouveau supermarché de 1 200 m2 qui affiche les mêmes prix qu’à l’hypermarché Leclerc d’Épluches et qu’au Drive de la Cité de l’auto. Preuve que contrairement aux idées reçues, proximité ne rime pas forcément avec inflation des prix.

Première dans le Val-d’Oise

Premier Leclerc Express à déployer ses rayons dans le département estampillé 95, cette moyenne surface, bientôt équipée d’un bar-tabac Pmu posté à son entrée, cherche à séduire.

« On veut que nos clients prennent du plaisir, ce supermarché a été conçu avant tout pour les femmes car ce sont elles qui font les courses, explique Pascal Beaudoin, directeur de l’hypermarché Leclerc d’Épluches et du Drive. On y trouve presque tous les produits présents dans une grande surface. Nos clients pourraient ne plus venir qu’ici ».

À l’hôtel de ville de Saint-Ouen-l’Aumône, le grand retour du supermarché résonne comme la promesse de jours heureux. « Je suis convaincu que les clients vont revenir, juge Alain Richard, sénateur-maire Ps de Saint-Ouen-l’Aumône. Pour nous, c’est plus qu’une excellente nouvelle, c’est le redémarrage du quartier. La force d’attraction de ce supermarché va aider les autres commerçants à développer leur activité ».

Attractivité

Un optimisme partagé par les commerçants qui misent sur cette nouvelle locomotive commerciale. « Les gens ne venaient plus, là, ils vont forcément revenir, ça va être plus dynamique », estime la pharmacienne, Fabienne Poiré, dont l’officine est descendue d’un étage, quittant la dalle du Grand centre pour un positionnement plus stratégique tout à côté du supermarché. 

Engagée dans une politique de préemption des cellules commerciales vides afin de garder la mainmise sur leur pedigree, la municipalité est parvenue, lentement mais sûrement, à inverser la tendance. À ce jour, une seule cellule commerciale cherche encore preneur. Après des années d’une lente agonie, le Grand centre est revenu à la vie.

Ouvert du lundi au samedi de 9h à 20h et le dimanche de 9h à 12h45.

95310 Saint-Ouen-l'Aumône

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Dimanche 23 juil. 2017

Pontoise
Dim
23 / 07
20°/13°
vent 36km/h humidité 55%
Lun21°-12°
Mar22°-14°
Mer21°-13°
Jeu23°-15°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :