Baillet-en-France Des pizzas Graffagnino bientôt en libre-service

Le maître pizzaïolo Thierry Graffagnino installe un distributeur de pizzas selon ses propres recettes. Le premier sera en service en mai. Quatre autres sont en projet.

25/04/2017 à 10:33 par fabrice.cahen

Le maître pizzaïolo va développer un concept de distributeur de pizzas. Présenté ici avec la journaliste américaine Missy Green, aussi championne du monde de pizza acrobatique, la première machine sera installée à Baillet-en-France.  -
Le maître pizzaïolo va développer un concept de distributeur de pizzas. Présenté ici avec la journaliste américaine Missy Green, aussi championne du monde de pizza acrobatique, la première machine sera installée à Baillet-en-France. -

Une pizza Graffagnino disponible, en moins de cinq minutes 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, c’est désormais ce que propose le maître pizzaïolo de Moisselles. Un distributeur sera en service en mai, dans la Zae (zone d’activité économique) de Baillet-en-France, en face du Club 19. Un autre appareil sera prochainement installé à Domont devant le stade des Fauvettes. « C’est une société nancéenne qui m’a contacté pour me proposer d’être partenaire du concept. Je me suis rendu en Lorraine avec mes pizzas que j’ai testées en cuisson dans cet appareil. J’ai été convaincu et j’ai décidé d’acheter plusieurs distributeurs », explique Thierry Graffagnino. Des pizzas réalisées selon les recettes du Valdoisien et confectionnées avec sa propre farine, conçue avec les Moulins de Chars. Trois autres sites sont retenus dans le département. « À moins de vingt minutes de la maison mère », souhaite-t-il.

10 emplois

Reconnu comme l’un des meilleurs pizzaïoli au monde, Thierry Graffagnino est devenu ambassadeur de marques italiennes en France. L’enseigne Nova, installée à Padoue (près de Venise) vient de faire appel à lui pour commercialiser ses produits. Il avait déjà travaillé pour Cirio et ses sauces tomates. Rejoint par son frère Gilles, ils ont créé la société Graffagnino and Co, qui gérera les distributeurs, mais pas seulement. Ils auront aussi pour tâche de commercialiser des produits au sein de la marque Les marchés d’Italie. Une dizaine d’emplois pourraient être créés à Baillet-en-France. « Du travail de secrétariat, de manutention, de logistique », précise Gilles Graffagnino, président de la société.

Institut mondial

Sollicité pour ses talents de cuisinier, il s’apprête aussi à lancer un Institut mondial de la pizza, également à Baillet-en-France. Fort de son expérience auprès de l’Institut national de la boulangerie-pâtisserie, à Rouen, il lance un espace réservé à la formation de pizzaïolo. L’établissement va voir le jour en mai, à proximité de la Croix-Verte, en face de l’arrêt de bus 95-18, la navette qui dessert Roissy-Cdg depuis Cergy-Pontoise. Un local avec des plans de travail, un four de cuisson, une salle de formation, un studio vidéo, c’est ce que les frères Graffagnino sont en train de finaliser. « On y recevra des stagiaires en formation et y élaborera de nouvelles recettes de pizzas », souhaite Thierry Graffagnino. Des élèves saoudiens sont déjà inscrits pour le mois de mai. La pizza Graffagnino s’ouvre à l’international.

95560 Baillet-en-France

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Mercredi 20 sept. 2017

Pontoise
Mer
20 / 09
17°/6°
vent 10km/h humidité 96%
Jeu19°-10°
Ven18°-10°
Sam19°-7°
Dim21°-9°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :