Val-d'Oise - Québec : qui sont les descendants des pionniers ?

Si les pionniers de « La nouvelle France  ont été identifiés, leurs descendants sont, pour la plupart, inconnus. Ainsi, une association et plusieurs passionniés se sont lancés dans une véritable enquête.

24/03/2017 à 18:48 par Julien Ducouret

Document réalisé par Claude Lajeunesse, adhérent de Val-d'Oise Québec, à partir d'une carte des villes et villages fournie ent par le Conseil départemental du Val-d'Oise. -
Document réalisé par Claude Lajeunesse, adhérent de Val-d'Oise Québec, à partir d'une carte des villes et villages fournie et par le Conseil départemental du Val-d'Oise. -

L’Association Val-d’Oise Québec recherche les descendants des familles françaises des 36 pionniers de la Nouvelle – France, partis du Val-d’Oise au 17e et 18e siècles.

Ce dossier confié par Jean-Pierre Tartare, président de l’association à Claude Lajeunesse, adhérent et animateur en généalogie et histoire des familles, a pour objectif « d’étudier les généalogies et l’histoire des familles concernées, d’entrer en relation avec leurs descendances en région, mais aussi de l’autre côté de l’Atlantique, pour réaliser à terme, un chemin des lieux de mémoire communs en Val-d’Oise ».

Ce travail de recherches en archives est effectué par un groupe de l’association, avec le précieux concours de la Direction des Archives Départementales du Val d’Oise.

36 pionniers

Aucun engagement financier n’est à prévoir, simplement une présence festive lors des commémorations officielles de lieux de mémoire avec pose de plaques en l’honneur des pionniers dans les villages d’origine, en présence des cousins québécois.

Les généalogistes des familles mises en exergue peuvent participer au groupe de travail « Pionniers  ».

« Nous offrirons à chaque famille présente lors des manifestations, la copie du dossier généalogique, géographique et historique qui la concerne. »

L’association appelle les porteurs des patronymes ci-après et/ou familles intéressés, à la contacter pour se faire connaître. Pour toute information : claude.lajeunesse@sfr.fr ; Tél. 06 80 57 81 29.

La Nouvelle-France, Késaco ?
La Nouvelle-France était une colonie et plus précisément une vice-royauté du Royaume de France, située en Amérique du Nord et ayant existé de 1534 à 1763. Elle faisait partie du premier empire colonial français et sa capitale était Québec.
Elle fut d’abord une colonie-comptoir administrée par des compagnies coloniales, puis une colonie de peuplement sous le gouvernement royal du Conseil souverain. Ses descendants sont les Acadiens, les Brayons, Cadiens, les Québécois francophones dont l’appellation ancienne est Canadiens français, Créoles louisianais et Métis.
Le territoire de la Nouvelle-France était constitué des colonies suivantes : l’Acadie, le Canada, et la Louisiane.
À son apogée, il comprenait ainsi le bassin versant du fleuve Saint-Laurent, des Grands Lacs et du Mississippi, le nord de La Prairie, et une grande partie de la péninsule du Labrador.

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Mercredi 23 août 2017

Pontoise
Mer
23 / 08
26°/16°
vent 10km/h humidité 89%
Jeu23°-13°
Ven25°-14°
Sam27°-17°
Dim23°-17°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :