Mériel Match d'improvisation avec les Luzuberlus

Samedi 18 mars, à 20h30, l'équipe de théâtre d’improvisation de Mériel reçoit les Traits d’union, une des plus grosses équipes parisiennes.

15/03/2017 à 12:31 par Thomas Hoffmann

89e0e7c4-915d-483b-b689-1981b7874163-630x0.jpg

« Il y aura comme un parfum de Coupe de France de football du genre Psg-Fc Mériel », sourit Jérôme François, membre des Luzuberlus de Mériel. Samedi 18 mars, à 20h30, son équipe de théâtre d’improvisation fera office de Petit Poucet en recevant l’ogre les Traits d’union, une des plus grosses équipes parisiennes. Pour cette grande affiche, c’est Guillaume Darnault, un arbitre professionnel, un peu perché dans sa tête, qui a été désigné pour diriger le match. Alors qu’un Dj, pro lui aussi, prendra les commandes de la table de mixage pour assurer une ambiance, à coup sûr, volcanique dans la salle de 300 places de l’espace Rive-Gauche.

Le match se déroulera dans les règles de l’art en deux mi-temps de 45 minutes au cours desquelles les deux équipes de six joueurs s’affronteront à coups de répliques cinglantes. L’arbitre tire au hasard les thèmes (inconnus des joueurs) dans un barillet et indique la forme que l’improvisation prendra en faisant varier plusieurs éléments : le thème, le nombre de joueurs : il peut être libre ou bien imposé par le carton, la catégorie et la durée.

Théâtre de l’espace Rive-Gauche, 2, rue des Petits-Prés, à Mériel. Entrée : 8 € pour les adultes, 5 € pour les groupes de 10 personnes et pour les -12 ans. Gratuit pour les – 6 ans. Réservations possibles par téléphone au 06 73 11 02 56 ou par sms au 06 07 28 03 14.

 -
-

95630 Mériel

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Choisissez votre journal :

Gazette Val d'Oise Echo Régional

Pontoise - Jeudi 23 mars 2017

Pontoise
Jeu
23 / 03
12°/6°
vent 18km/h humidité 77%
Ven15°-6°
Sam15°-6°
Dim15°-6°
Lun14°-6°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :