Domont Coupe de France féminine. Domont défie Montpellier (D1) en 8e de finale

Dimanche 19 février, le Fc Domont va disputer le plus grand match de son histoire en accueillant le club 3 de D1 au stade municipal. Détails.

14/02/2017 à 16:56 par Joseph CANU

L'équipe du Fc Domont, ici avec ses supporters après sa victoire contre Belfort, jouera son premier 8 de finale de Coupe de France féminine depuis quinze ans. ©Ville de Domont). -
L'équipe du Fc Domont, ici avec ses supporters après sa victoire contre Belfort, jouera son premier 8 de finale de Coupe de France féminine depuis quinze ans. ©Ville de Domont). -

Il s’agira de son premier huitième de finale national depuis quinze ans. Et pas contre n’importe qui. Dimanche 19 février à 14h30, le Fc Domont disputera le plus grand match de son histoire. En huitième de finale de la Coupe de France féminine, l’équipe coachée par Benjamin Brossard, qui évolue en Division d’Honneur (le 3e échelon national), accueillera Montpellier (3e de D1) dans son stade municipal (rue Aristide-Briand). « Nous attendons entre 1 000 et 1 500 spectateurs. Ce sera une magnifique fête pour le Fc Domont et pour la ville », savoure la présidente Marie-Jeanne Pascreau.

« Pionniers du football féminin en France »

« Notre club a été l’un des pionniers du football féminin en France, en développant la mixité dès 1969 grâce à l’ouverture d’esprit de nos ex-présidents, Messieurs Leduc et Brissaut. Nous sommes l’équipe féminine la plus ancienne et la plus titrée du Val-d’Oise et nous avons évolué au niveau national de 2003 à 2011. Plusieurs joueuses de premier plan ont été formées chez nous, comme Marie-Laure Delie (attaquante de l’équipe de France, 4e aux Jo de Londres 2012 et buteuse de la finale de la Ligue des Champions 2015 avec le Psg), Marie Awona (joueuse de Soyaux et finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations 2016 avec le Cameroun) et Mariane Amaro (défenseuse de Saint-Maur et internationale du Portugal) », rappelle l’ancienne joueuse.

2.-FC-DOMONT-DSC_7221.jpgUne belle aventure

Son dernier huitième de finale remont à 2002. Marie-Jeanne Pascreau s’en rappelle : « À l’époque, c’était la première édition de la Coupe de France, qui s’appelait encore Challenge de France. Nous avions perdu 4-2 face au Stade Quimpérois (une 2e division nationale). Cette fois, nous jouerons pour la première fois face à une équipe de l’élite, qui a de surcroît remporté trois fois le trophée (en 2006, 2007 et 2009). Nous gardons les pieds sur terre mais nous espérons résister le plus longtemps possible à cette formation menée par les Internationales suédoises Sofia Jakobsson et Linda Sembrant. ». Quoiqu’il arrive, l’équipe du Fc Domont, qui a éliminé l’Us 16e (leader de son championnat de Dh) 4-3 aux tirs au but, l’Asm Belfort (Ir) 3-2 puis Saint-Vit (Dh, Doubs) 2-1, peut être fier de son aventure. Il lui reste désormais à se faire plaisir et pourquoi pas créer l’une des plus grosses surprises de l’histoire de l’épreuve. J.B.

Entrée : 5 euros. T-Shirt souvenir : 10 à 15 euros. Rens. au 06 80 83 95 71 ou sur http://fcdomont.fr

95330 Domont

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Lundi 29 mai 2017

Pontoise
Lun
29 / 05
26°/19°
vent 18km/h humidité 71%
Mar21°-15°
Mer22°-11°
Jeu24°-13°
Ven27°-15°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :