Saint-Ouen-l'Aumône Six ados en garde à vue après le rassemblement violent

Six adolescents âgés de 14 à 17 ans ont été placés en garde à vue, mercredi, à la suite d’incidents en marge d’un rassemblement dans le quartier de Liesse, à Saint-Ouen-l'Aumône.

17/02/2017 à 13:45 par Thomas Hoffmann

Une cinquantaine d'individus avait répondu à un appel à manifester lancé sur le réseau social Snapchat.
Une cinquantaine d'individus avait répondu à un appel à manifester lancé sur le réseau social Snapchat.

Ils avaient répondu à un appel à manifester lancé sur le réseau social Snapchat. Mercredi 15 février, une cinquantaine d’individus s’est rassemblée dans le quartier de Liesse, à Saint-Ouen-l’Aumône. Après avoir renversé des poubelles, ils ont tenté d’y mettre le feu avant de prendre la fuite à pied ou à scooter à l’arrivée de la police. Treize jeunes ont été interpellés.

Bouteilles d’essence

Au cours de leur fouille, certains ont été retrouvés en possession de bouteilles d’essence vides dans leur sac à dos. Deux ont été arrêtés alors qu’ils étaient porteurs d’un caillou pour l’un et d’un marteau brise glace pour l’autre. Si sept suspects ont été laissés libres, six adolescents, âgés de 14 à 17 ans, ont été placés en garde à vue.

95310 Saint-Ouen-l'Aumône

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Mercredi 20 sept. 2017

Pontoise
Mer
20 / 09
17°/6°
vent 10km/h humidité 96%
Jeu19°-10°
Ven18°-10°
Sam19°-7°
Dim21°-9°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :