»
Législatives 2017
Tous les résultats dans votre commune et votre circonscription.

Cergy Une rue de la soif au pied de l’ancien cinéma ?

Le dossier de la reconversion de l’ancien cinéma Ugc avance. Logements et cafés pourraient s’installer en lieu et place du complexe fermé depuis 2005.

13/02/2017 à 18:34 par Jérôme Cavaretta

Fermé depuis 2005, l’ex-cinéma Ugc pourrait être reconverti en immeuble d’habitation avec des cafés aménagés en rez-de-chaussée. Une rue de la soif version cergyssoise.
Fermé depuis 2005, l’ex-cinéma Ugc pourrait être reconverti en immeuble d’habitation avec des cafés aménagés en rez-de-chaussée. Une rue de la soif version cergyssoise.

Il a préféré taire son nom de peur d’effrayer les riverains. Mais c’est bien de la rue de la soif dont a parlé Jean-Paul Jeandon, le maire Ps de Cergy, lors de la réunion publique consacrée au Grand Centre. Depuis sa fermeture en 2005, la reconversion de l’ancien cinéma Ugc de Cergy Préfecture se pose. Et une issue se profile enfin. Une alternative est aujoud’hui envisagée par la municipalité.

Faire revivre le Grand centre

La première vise à intégrer le cinéma fantôme au cœur du projet de campus international qui doit voir le jour à Cergy. La seconde mène tout droit vers la livraison de logements avec des cafés installés en rez-de-chaussée. But de la manœuvre : animer l’avenue Bernard-Hirsch et faire (re)vivre le Grand Centre qui, le week-end, prend des allures de morne plaine. « C’est un quartier qui a beaucoup d’activités en semaine mais un déficit de masse critique pour avoir une vie de quartier, indique Éric Nicollet, adjoint Ps au développement territorial. Le dimanche, la dalle, c’est particulièrement sinistre. »

Cette rue de la soif, Jean-Paul Jeandon y tient. Il avait déjà évoqué le projet en 2013 lors du bilan de concertation dédié au Grand Centre né des réflexions du cabinet d’architectes Leclercq. Depuis, l’idée a visiblement fait son chemin. « À chaque réunion, l’animation est apparue comme le point clef, soulignait-il à l’époque. Il faut répondre à cette pré- occupation. On a un déficit notoire de bars et restaurants. Il nous manque aussi la rue de la soif, c’est une des idées à explorer ». La rue de la soif, remède énergisant pour réveiller le Grand Centre et le projeter durablement dans le tourbillon de la vie ? La piste est sérieuse…

95000 Cergy

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Mercredi 28 juin 2017

Pontoise
Mer
28 / 06
23°/16°
vent 28km/h humidité 62%
Jeu20°-13°
Ven20°-13°
Sam19°-13°
Dim21°-12°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :