Pontoise François Hollande au tribunal de Pontoise

Le Président de la République, François Hollande, se rendra ce mardi matin au Tribunal de Grande Instance de Pontoise pour inaugurer le Service d’Accueil Unique du Justiciable.

07/02/2017 à 08:58 par Thomas Hoffmann

Photo d'archives.
Photo d'archives.
Le Président de la République, François Hollande, se rendra ce mardi matin au Tribunal de Grande Instance de Pontoise  pour inaugurer le Service d’Accueil Unique du Justiciable (Sauj), en présence de Jean-Jacques Urvoas, Garde des Sceaux, ministre de la Justice.

Simplifier les démarches judiciaires

Le Sauj vise à simplifier et améliorer l’accès aux différentes démarches de tous les citoyens ayant recours à la justice. Il est tenu par les greffiers des services judiciaires qui vous informe de la procédure à suivre selon votre problème juridique. Il vous oriente également vers le bon professionnel du droit, qui vous aidera dans votre procédure. Ces services tiennent à votre disposition, différents formulaires afin de saisir la justice de votre litige. Tel que les dossiers d’aide juridictionnelle, requête auprès du juge aux affaires familiales, renonciation à succession.
Alors que l’arrivée de François Hollande est prévue à 9h50, la cérémonie officielle débutera vers 10h15 avec des interventions successivement de Dominique Lottin, Première présidente de la Cour d’appel de Versailles, Marc Robert, Procureur général près la Cour d’appel de Versailles, Gwénola Joly-Coz, Présidente du Tribunal de grande instance de Pontoise et d’Eric Corbaux, Procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Pontoise.
95000 Pontoise

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Lundi 20 févr. 2017

Pontoise
Lun
20 / 02
12°/6°
vent 28km/h humidité 82%
Mar11°-9°
Mer11°-9°
Jeu11°-8°
Ven8°-5°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :