Vauréal Vauréal. Déjà les dernières placespour le show des Fatals Picards !

Les Fatals Picards reprennent la tournée de leur nouvel album , et seront en concert au Forum, à Vauréal le 25 février.

25/01/2017 à 10:33 par Joseph CANU

La pochette de leur dernier opus « Fatals Picards Country Club » donne un aperçu de l'esprit de nos rockeurs picards préférés.<br />
 Nos quatre amis désormais inséparables sont revenus à leurs fondamentaux. -
La pochette de leur dernier opus « Fatals Picards Country Club » donne un aperçu de l’esprit de nos rockeurs picards préférés.
Nos quatre amis désormais inséparables sont revenus à leurs fondamentaux. –

Les Fatals Picards reprennent la tournée de leur nouvel album Fatals Picards Country Club, et seront en concert au Forum, à Vauréal le 25 février.

Huitième opus résolument tourné vers le rock, Fatals Picards Country Club tente de répondre à quelques questions existentielles comme par exemple, « pourquoi, quel que soit le lieu ou le moment, y a-t-il toujours un con avec un drapeau breton ? » ou encore « peut-on kidnapper le Pdg d’une entreprise de fabrication de cordons bleus pour exiger le magnet du Jura ? »

Concert quasi-complet

Bref, il y aura matière à se marrer. Les intéressés devraient plutôt se dépêcher de réserver leurs places, sachant qu’à un mois du concert, il n’en reste déjà presque plus à vendre…
À bon entendeur…

Le Forum : boulevard de l’Oise, à Vauréal. Tarifs : de 15 à 20 euros. Tél. : 01 34 24 71 71. www.leforum-vaureal.fr

95490 Vauréal

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Lundi 20 févr. 2017

Pontoise
Lun
20 / 02
12°/6°
vent 28km/h humidité 82%
Mar11°-9°
Mer11°-9°
Jeu11°-8°
Ven8°-5°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :