La papaye, une touche tropicale au menu

Produite dans une cinquantaine de pays, la papaye est née en Amérique centrale.

11/01/2017 à 11:47 par culture.echoregional

La papaye s’assortie avec le kiwi, l’ananas et le citron.
La papaye s’assortie avec le kiwi, l’ananas et le citron.

Un air des Îles dans vos assiettes… La papaye tire son nom de «papaya», venant du caraïbes, parlé dans les Antilles.
Inconnue à l’état sauvage, l’espèce Carica papaya est probablement issue d’un croisement spontané entre deux autres espèces indigènes. Il semblerait qu’elle vienne des basses terres de l’est de l’Amérique centrale. Les Amérindiens l’auraient introduite au Mexique et en Amérique du Sud.
À l’arrivée des Espagnols, elle occupait déjà une région allant du Mexique au Panama et affichait de nombreux types différents.
Les principaux producteurs de papaye sont le Brésil, le Nigéria, l’Inde, le Mexique, l’Indonésie, l’Éthiopie, le Congo, le Pérou, la Chine et la Colombie. En tout, une cinquantaine de pays produisent ce fruit exotique.
La papaye se consomme tout simplement fraîche, ou séchée en collation. Ses petites graines noires ont une saveur légèrement poivrée. Riche en fibres, c’est un fruit hautement vitaminé qui contient plusieurs substances antioxydantes.
Bon pour votre cœur !
Plusieurs études ont démontré qu’une consommation élevée de légumes et de fruit diminuait le risque de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et autres maladies chroniques. Plus précisément, le jus de papaye a une action antioxydante comparable à celle de la vitamine E. Petite astuce : il est préférable de consommer la papaye bien mûre pour profiter au maximum de ce potentiel antioxydant.
Ne vous étonnez pas si vous trouvez de la papaye toute l’année sur les étals du marché : le papayer produit son fruit toute l’année. Lorsque vous la choisissez, veillez à ce que la peau soit orangée ou verte avec des traces de jaune.
On trouve également de la papaye séchée, mais elle est souvent composée de dioxyde de soufre et possiblement de sucre et d’un colorant jaune. Tournez-vous alors plutôt vers les producteurs bio.

LA RECETTE DE VERO : Rubik’s Cube et soupe exotique
• Ingrédients pour 2/3 personnes :
Une petite papaye, deux gros kiwis, un ananas, un citron vert bio, une cuillère à café de sucre de canne, rhum facultatif. Réalisation  :  prélever et râper le zeste du citron. Éplucher la papaye et les kiwis. Enlever l’écorce de l’ananas. À l’aide d’un bon couteau (ou à lame céramique) tailler 9 cubes de même taille dans chaque sorte de fruit (9 de papaye, 9 de kiwi, 9 d’ananas, de 2cm de côtés). Mixer les restes de découpe et l’excédent de fruits (sans peau !) avec le jus de citron et le sucre. Monter 1 Rubik’s Cube 3×3x3 (9 cubes par face) en alternant les goûts et les couleurs ! Le saupoudrer du zeste de citron. Arroser de jus ou le proposer à côté.
Une recette santé-détox mais si vous voulez continuer la fête, ajoutez 1 peu de rhum dans le jus, avec modération bien sûr. Moins rigolo mais aussi bon : tout dans un saladier.
Par Véronique Corpet -Roudier Auteur de livres de cuisine

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Mercredi 20 sept. 2017

Pontoise
Mer
20 / 09
17°/6°
vent 10km/h humidité 96%
Jeu19°-10°
Ven18°-10°
Sam19°-7°
Dim21°-9°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :