Bezons Émeute évitée après l'arrestation des roulottiers

11/01/2017 à 15:36 par maxime.laffiac

police3.jpg

Une interpellation qui aurait pu tourner au drame. Dimanche 8 janvier, les policiers sont contactés vers 15h pour un vol à la roulotte en cours, rue Gabriel-Péri, à Bezons. Sur place, les agents découvrent que la vitre arrière droite d’un véhicule a été brisée. Quelques minutes plus tard, on les informe que les suspects ont été aperçus près d’un arrêt du tramway, à Bezons. Une fois sur les lieux, les deux roulottiers, à la vue des policiers, s’enfuient en direction de la rue Jean-Jaurès. Rattrapés, leur arrestation ne sera pas simple pour les agents. En effet, une quinzaine de jeunes regroupés s’en prennent verbalement aux policiers. L’un d’eux se détache du groupe, s’approche des fonctionnaires et tente d’asséner un coup de poing à l’un d’eux. Ces derniers tentent de le maîtriser, mais l’individu se rebelle et incite les autres membres du groupe à filmer la scène. Pour le maîtriser, les policiers n’ont d’autre choix que de faire usage du Pie (pistolet à impulsion électrique). Âgé de 42 ans, l’homme a été placé en garde à vue. Idem pour les deux roulottiers, tous deux âgés de 19 ans.

95870 Bezons

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Lundi 21 août 2017

Pontoise
Lun
21 / 08
22°/16°
vent 18km/h humidité 66%
Mar27°-16°
Mer26°-16°
Jeu24°-14°
Ven23°-13°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :