Conflans-Sainte-Honorine « Nous pouvons recourir à la force pour les déloger »

Vendredi 30 décembre, le tribunal administratif de Versailles a validé le recours de la mairie pour expulser les gens du voyage installés au gymnase Joffre.

10/01/2017 à 12:35 par maxime.laffiac

Depuis le 14 octobre, une trentaine de caravanes et autant de véhicules se sont implantés près du gymnase Joffre.
Depuis le 14 octobre, une trentaine de caravanes et autant de véhicules se sont implantés près du gymnase Joffre.
Un feuilleton de plus de deux mois qui est sur le point de connaître son épilogue. Depuis quelques jours, la mairie a l’autorisation de déloger le camp des gens du voyage, installé sur le complexe sportif du gymnase Joffre, à Conflans. En effet, le tribunal administratif de Versailles vient de valider le recours du maire (Lr) de Conflans, Laurent Brosse.

Référé rejeté

Mais les occupants ne sont pas pressés de plier bagage… ce qui ne va pas empêcher « les forces de l’ordre d’intervenir pour les déloger si, passé 48h, la communauté des gens du voyage est toujours en place ». « Nous avons souhaité être réactif sur cette situation, qui dure depuis plusieurs semaines déjà », souligne l’édile. Un soulagement pour les habitants proches du complexe sportif, qui se disent « ravis de cette décision », malgré plusieurs semaines d’attente. « Nos enfants vont enfin pleinement profiter du gymnase et de ses terrains annexes », se réjouit une habitante proche du lieu.
Pourtant, cette affaire n’a pas été facile à dénouer, loin s’en faut. En effet, alors que la municipalité avait déjà engagé une procédure de référé le 24 octobre (soit dix jours après l’arrivée des gens du voyage), la décision n’est arrivée que le 13 décembre… et rejetée par le juge en charge de l’affaire. La faute à une erreur d’appréciation survenue dans l’ordonnance de référé. « Ce rejet est dû à une erreur d’adresse », déplore le maire. Pourtant, la requête de l’avocat de la ville «  avait bien stipulé l’installation d’un camp illégal au 66, route du Maréchal-Joffre et non route du Val-d’Oise », conclut-il.
Maxime LAFFIAC
78700 Conflans-Sainte-Honorine

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Mercredi 22 févr. 2017

Pontoise
Mer
22 / 02
11°/8°
vent 57km/h humidité 77%
Jeu10°-7°
Ven8°-3°
Sam11°-2°
Dim11°-7°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :