Pontoise Économie. Portefeuille réduit pour les associations

La centaine d'associations pontoisiennes enregistre une baisse des subventions pour l'année 2017.

26/12/2016 à 16:51 par Administrateur

Cette année, l'enveloppe globale pour les associations est de 1 379 703. -
Cette année, l'enveloppe globale pour les associations est de 1 379 703. -

Lors du dernier conseil municipal de 2016, Philippe Houillon, député-maire (Lr) de Pontoise, a présenté le budget consacré aux associations pour 2017. Pour la centaine d’associations pontoisiennes, une enveloppe globale de 1 379 703 euros a été allouée, contre 1 386 427 euros en 2016. Une baisse donc de 6 725 euros.

Une subvention qui tend à répondre le plus possible aux besoins des divers organismes, et qui permet de pérenniser et développer leurs actions tout en les rendant accessibles aux plus grands nombres. À cette somme, s’ajoute une enveloppe complémentaire, pour répondre aux éventuels besoins supplémentaires des associations.
5 000 euros sont alloués pour les bourses et les prix lors de concours, et 10 000 euros pour les subventions exceptionnelles.

Des critères précis

Chaque dossier déposé en mairie est étudié par les référents et les adjoints de secteur, selon des critères précis, le but étant de « proposer des subventions au plus près des besoins » des associations. Sont pris en compte : la justification d’au moins un an d’existence; la qualité et le nombre d’actions concrètes organisées sur le territoire de la commune; le nombre de Pontoisiens concernés ou la mise en valeur de la ville, les aides « en nature » déjà perçues, comme le prêt de matériel ou de locaux; l’inscription des actions de l’association dans le projet culturel, social, éducatif et/ou sportif de la ville; la situation financière de l’association et la présentation du compte de résultat.

Élodie TAILLADE

95300 Pontoise

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Jeudi 30 mars 2017

Pontoise
Jeu
30 / 03
22°/10°
vent 36km/h humidité 33%
Ven17°-12°
Sam15°-8°
Dim17°-5°
Lun17°-5°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :