Pontoise Sécurité. La vidéoverbalisation pour 2017

21/12/2016 à 09:18 par Administrateur

Après Saint-Ouen-l'Aumône en 2016, Pontoise pourrait se laisser séduire<br />
par la vidéoverbalisation. -
Après Saint-Ouen-l’Aumône en 2016, Pontoise pourrait se laisser séduire
par la vidéoverbalisation. –

Nouvelle étape dans le domaine de la sécurité. Après le déploiement de la vidéoprotection en début d’année, la municipalité devrait pousser le curseur un peu plus loin. En effet, comme sa voisine Saint-Ouen-l’Aumône, ville avec laquelle elle a mené conjointement le dossier de la vidéosurveillance depuis bientôt trois ans, la ville de Pontoise va se doter d’un système de vidéoverbalisation.

Objectif affiché : « lutter notamment contre les infractions routières, les incivilités en tous genre ou encore les dépôts sauvages qui deviennent une vraie plaie dans la commune », constate le député-maire (Lr) de Pontoise Philippe Houillon.

Incivilités quotidiennes

Outre ce volet répressif, la commune espère également que les Pontoisiens, une fois au courant de ce dispositif, prennent conscience de certains de leurs comportements qui pourrissent la vie au quotidien.

Ainsi, la vidéoverbalisation pourrait permettre de fluidifier la circulation dans certaines artères pontoisiennes (notamment dans le centre-ville du côté de la mairie, les bords de l’Oise, ou encore le quartier Notre-Dame), mais aussi de lutter contre le phénomène des voitures-ventouses, et enfin, d’harmonsier et rationnaliser le stationnement…

« Pour mener à bien ce dossier, nous devrons nous doter de caméras supplémentaires (Ndlr : aujourd’hui une vingtaine sur l’ensemble du territoire communal) , mais aussi les installer dans des lieux stratégiques. Le but est bien de tendre vers l’efficacité », ajoute Philippe Houillon. Ici, point de gadget, mais bien un nouvel outil dans l’arsenal déjà existant de lutte contre les incivilités et l’insécurité à Pontoise. Le maire rêve même d’une brigade équestre municipale. Téléguidée pour un passionné d’équitation ? « Pas spécialement. Ce dispositif change le rapport existant entre les forces de l’ordre et la population. Il a démontré son efficacité. Mais c’est compliqué à mettre en place. »

J.D.

95300 Pontoise

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Lundi 23 janv. 2017

Pontoise
Lun
23 / 01
/-3°
vent 18km/h humidité 85%
Mar1°--3°
Mer1°--4°
Jeu4°--6°
Ven7°--2°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :