Pierrelaye Il menace le videur de la discothèque avec un pistolet semi-automatique

Un homme de 26 ans a été interpellé, dimanche 4 décembre, après avoir menacé avec une arme de poing un vigile de la discothèque Imperio Club, à Pierrelaye, à la suite de bagarres.

05/12/2016 à 11:50 par Thomas Hoffmann

imperio.JPG
Des clients qui en viennent aux mains, un vigile qui se retrouve avec une arme sous le nez. Fin de nuit houleuse devant la discothèque Imperio Club, à Pierrelaye. Dimanche 4 décembre, vers 7h30, les policiers sont alertés pour des rixes qui ont éclaté devant l’établissement situé à proximité de la zone commerciale de la Patte-d’Oie. Lorsque la patrouille arrive sur place, le calme semble toutefois être revenu. Mais les fonctionnaires sont abordés par l’un des videurs de la boîte de nuit qui leur explique avoir été menacé par un client armé d’un pistolet. Il désigne l’individu, au visage tuméfié, qui se trouve encore sur le parking à côté d’une Audi A3.

Un calibre 7,65 mm chargé de cinq cartouches

À la vue des forces de l’ordre, le suspect prend la fuite à pied en direction du magasin Truffaut dont il escalade le grillage avant d’être finalement rattrapé et appréhendé par les policiers non sans s’être débattu. Les fonctionnaires ont par ailleurs retrouvé l’arme dont il s’était débarrassé dans sa fuite, un pistolet semi-automatique de calibre 7,65 mm et chargé de cinq cartouches. Domicilié à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), l’homme de 26 ans a été interpellé et placé en garde à vue.
En mai dernier, la discothèque de Pierrelaye avait déjà été le théâtre de violences. Deux clients, qui avaient été mis dehors, avaient ouvert le feu sur le gérant, âgé de 45 ans, avec un fusil à grenailles. Touchée à l’arrière d’une épaule, la victime avait été transportée à l’hôpital. Un suspect, âgé de 30 ans, avait été interpellé. (lire ici)
95480 Pierrelaye

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Pontoise - Dimanche 23 juil. 2017

Pontoise
Dim
23 / 07
20°/13°
vent 36km/h humidité 55%
Lun21°-12°
Mar22°-14°
Mer21°-13°
Jeu23°-15°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :