Argenteuil La radiothérapie fait peau neuve

Nouveau chef de service et rénovations à l’hôpital Victor-Dupouy.

31/08/2015 à 21:09 par Administrateur

L’un des deux accélérateurs du service, actionné par Christine Jacquemot, manipulatrice.
L’un des deux accélérateurs du service, actionné par Christine Jacquemot, manipulatrice.

Le service de radiothérapie de l’hôpital Victor-Dupouy à Argenteuil accueille un nouveau chef de service, le docteur Joseph Fabre. Il prend ses nouvelles fonctions dans un service flambant neuf, entièrement refait  en janvier  2015, pour accueillir ses patients dans les meilleures conditions.

Nouvelle technologie

Un chantier d’une dizaine de millions d’euros, dont la part la plus importante a été de remplacer les deux accélérateurs, machines utilisées dans le traitement des cancers, grâce à des rayonnements ionisants, principalement des rayons X, ciblant la tumeur.  «Il faut changer les accélérateurs tous les dix à quinze ans. Ces machines dernière génération sont très performantes. Elles permettent un meilleur ciblage de la tumeur et  un meilleur contrôle du positionnement du patient et l’utilisation de techniques d’irradiation plus récentes», précise le Dr Joseph Fabre.
L’hôpital Victor-Dupouy est le seul établissement public à pratiquer la radiothérapie dans le Val-d’Oise. Le service accueille entre vingt-cinq et trente patients par accélérateur et par jour. «Nous sommes une équipe de quatre radiothérapeutes expérimentés, comptant des années de pratique. Avec les nouveaux accélérateurs, nous pouvons traiter les tumeurs complexes», explique le Dr Fabre.
En France, 160 000 patients par an sont traités par radiothérapie, qui permet dans certains cancers localisés (prostate, ORL, sein) des taux de guérison de plus de 80%. Le bien-être des patients a aussi été amélioré grâce à un mobilier neuf (lits électriques, outils de travail) et des salles refaites. Une satisfaction pour le docteur Fabre.
«C’est bien plus agréable pour les patients d’être soignés dans cet environnement. Il est fondamental que le service de radiothérapie  continue d’exister dans un hôpital public.»

«J’ai reçu un très bon accueil»

Joseph Fabre

•Dr Joseph Fabre, 35 ans, chef du service de radiothérapie
Il prendra ses fonctions de chef de service le 15 août, à la suite du Dr Christine Tiqui. Après des études de médecine à la faculté de la Timone, à Marseille, il a fait son internat spécialisation radiothérapie à Rouen puis une formation interchu à Bordeaux, sur la radiothérapie des tumeurs cérébrales.
Après deux ans en tant que chef de clinique assistant et un an en tant que chercheur et praticien spécialisé au centre Jean Perrin de Clermont-Ferrand, il rejoint Argenteuil.«Je suis très content de l’accueil qui m’a été réservé. J’ai découvert une équipe  impliquée dans le soin des patients», se félicite-t-il. Marine DELCROS

Argenteuil, 95

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Pontoise - Samedi 29 avril 2017

Pontoise
Sam
29 / 04
17°/3°
vent 28km/h humidité 70%
Dim18°-6°
Lun13°-6°
Mar15°-4°
Mer15°-6°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :