Pontoise L'histoire du quartier de l'Hermitage présentée lors des Journées du Patrimoine

Découvertes et surprises aujourd'hui et demain à l'Hermitage.

11/09/2013 à 15:30 par Julien Ducouret

Pour le bonheur de Jean-Pierre Clair, Jean-François Doucet et Gabriel Pannet, le boulanger du quartier de l’Hermitage fournira la pâte pour la fabrication du pain.
Pour le bonheur de Jean-Pierre Clair, Jean-François Doucet et Gabriel Pannet, le boulanger du quartier de l’Hermitage fournira la pâte pour la fabrication du pain.
Mais où s’arrêteront-ils ? Réhabilitation du four à pain de la rue Adrien-Lemoine, transcription de l’histoire de l’Hermitage,  reconstitution généalogique des familles du quartier, découverte l’an dernier d’un pressoir à cabestan de 1860… Ces Pontoisiens-là ont la passion de l’histoire chevillée au corps, comme le désir d’en connaître toujours un peu plus sur leur quartier.
Ainsi, en vue des Journées européennes du patrimoine, programmées les 14 et 15 septebre prochains, les membres des Amis du 26 (Amicale des fours, des potagers et du pressoir de l’Hermitage) ont concocté un programme de choix. Outre la visite et la fabrication du pain au four à pain de la rue Adrien-Lemoine (Ndlr : cuissons à 15h et 17h le samedi, à 11h, 14h, 15h et 17h dimanche), ces Pontoisiens proposeront au grand public une cartographie agricole de l’Hermitage au XIXe siècle. Potager, vigne, verger, bois, jardin et terre non cultivable constituaient le quartier.

Nouveautés

Une fois encore, c’est la tradition orale qui domine. D’où le tour de force réalisé par ces férus d’histoire. «Nous sommes partis de documents anciens personnels, du cadastre napoléonien et des rôles d’impôts du XIXe siècle. Nous avons recoupés nos infos, discuté, amendé, puis tranché», explique Jean-François Doucet, membre des Amis du 26.
«L’Hermitage au XIXe siècle offre un contraste saisissant : aux denrées et aux fonctions qui virevoltent actuellement d’un pays à l’autre, ce faubourg de Pontoise oppose une économie locale de culture de céréales ou de vignes et de maraîchage. Étudier le passé de l’Hermitage nous décille les yeux sur le présent du quartier. Nos genres de vie actuels dépendants de l’automobile, de sources d’énergie, nous cachent en effet un autre mode de vie qui a pu s’épanouir pendant des siècles.»
À savoir
Des dizaines de sites à visiter et d’animations… Le tout gratuitement. Les Journées du patrimoine s’annonce encore très riche à Pontoise. Le programme est téléchargeable sur :
www.ville-pontoise.fr ; Le parking Jean-Jaurès est gratuit toute la journée du dimanche 15 septembre. Rens. : 01.34.43.35.42.

Pontoise, 95

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Un papa cool mérite son abonnement 100% numérique. Je lui offre.

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

Le feu d’artifice de la Ville de Magny-en-Vexin, tiré du parc de la Rosière dans la soirée du jeudi 14 juillet. Vidéo signée Valoche.