Sannois Un enfant de 7 ans manque de se noyer à la piscine

Jeudi 22 août, un petit garçon a failli se noyer après avoir sauté dans le grand bain de la piscine municipale Pierre-Williot.

26/08/2013 à 16:44 par Thomas Hoffmann

L’accident est survenu jeudi dernier, dans l’après-midi, après que l’enfant a échappé à la vigilance de sa mère.
L’accident est survenu jeudi dernier, dans l’après-midi, après que l’enfant a échappé à la vigilance de sa mère.

La série noire des noyades a bien failli se poursuive dans le Val-d’Oise. Après la mort de quatre enfants, âgé de 4 à 8 ans, tombé le 22 juin dans un bassin de rétention de la zone industrielle des Béthunes, à Saint-Ouen-l’Aumône, puis le décès de trois jeunes de 17, 18 et 23 ans, dans le lac des Ciments, à Beaumont-sur-Oise (Ndlr : le 16 juin, les 1er et 2 août), un petit garçon de 7 ans a manqué de se noyer, jeudi 22 août, à la piscine municipale Pierre-Williot, à Sannois.

Masque à oxygène

L’accident est survenu aux environs de 15h30. Quelques instants plus tôt, Traoré avait passé les portes de la piscine accompagné de sa mère et de trois autres enfants. Alors que sa maman se trouvait toujours dans les vestiaires à s’occuper des plus jeunes, le petit garçon a échappé à sa surveillance et s’est dirigé vers les bassins, lorsqu’il a aperçu ses petits camarades dans l’eau. Ces derniers l’ont alors appelé pour qu’il les rejoigne. Persuadé qu’ils se trouvaient dans le petit bain,  Traoré a sauté n’ayant pas conscience qu’il n’aurait pas pied. Ne sachant pas nager, il a immédiatement coulé et s’est retrouvé plusieurs secondes la tête sous l’eau. Ce sont ses quatre copains qui l’ont remonté à la surface avant d’alerter le maître nageur.  
Alors que l’enfant suffoquait, le secouriste a prodigué les soins de premier secours, puis lui a mis un masque à oxygène. à l’arrivée des pompiers, Traoré respirait à nouveau normalement. Toutefois, le petit garçon présentait des troubles de la conscience. Par mesure de sécurité, il a été évacué par ambulance médicalisée du Samu vers le centre hospitalier Robert-Debré, Paris. Après avoir été gardé en observation durant 24 heures, il a pu quitter l’hôpital dans la journée de samedi.

Sannois, 95

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Pontoise - Vendredi 28 avril 2017

Pontoise
Ven
28 / 04
15°/3°
vent 28km/h humidité 92%
Sam16°-3°
Dim16°-7°
Lun14°-6°
Mar16°-6°

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter
Vidéo du moment

oup de tonnerre, lors du conseil municipal du mardi 13 septembre de Magny-en-Vexin, Jean-Paul Dabas, élu magnytois anciennement délégué à la santé, a décidé de quitter le groupe majoritaire, tout en continuant de siéger, en raison, entre autres, "de la manière diffamatoire, dont Jean-François Picault, le désormais ancien premier adjoint au maire, a été écarté". Il s'en explique :