Taverny Le boulanger du Carré Sainte-Honorine sera-t-il le meilleur de France ?

Jean-Christian Horel, à la tête avec son épouse du “Four à bois”, à Taverny, participe à l'émission de M6, “La Meilleure boulangerie de France”, qui sera diffusée à la rentrée.

Dernière mise à jour : 27/06/2013 à 11:30

Jean-Christian Horel, boulanger au “Four à bois”, au Carré Sainte-Honorine.
Jean-Christian Horel, boulanger au “Four à bois”, au Carré Sainte-Honorine.

Jean-Christian Horel sera-t-il le meilleur boulanger de France ? Il faudra attendre la rentrée prochaine pour le savoir. Le patron du “Four à bois”, dans le centre commercial du Carré Sainte- Honorine et qui fait un excellent pain, justement cuit dans un four à bois traditionnel, a été retenu pour participer à l’émission “La meilleure boulangerie de France”, diffusée sur M6 à la rentrée prochaine. En fin de semaine dernière, Jean-Christian, qui dirige la boulangerie avec sa femme, a reçu la visite des caméras de M6. Lui et un autre boulanger, Christophe Rouget, à Beaumont-sur-Oise, sont les deux valdoisiens retenus sur 84 candidats… inscrits par leurs propres clients. Il faut dire que le pain du “Four à bois” a depuis quelques années dépassé les frontières du quartier et même de la ville.

Du pain vraiment cuit au feu de bois

«Mon pain est véritablement cuit au feu de bois. Ce n’est pas du pain cuit dans un four chauffé au bois», précise le boulanger, dont les clients peuvent voir le travail en boutique. Dans son four à bois à l’ancienne, la flamme entre directement dans la chambre de cuisson. Ici, ni gaz ni électricité. Tout comme avant! Le matin, il faut trois heures pour chauffer le four, avec ses murs épais de 50 cm, où la température monte à 400°. Après avoir enlevé la poussière de braise, le boulanger peut enfourner sa pâte. «Dans un four à bois, le pain est saisi plus vite. Il va conserver son croustillant plus longtemps et cela fait mieux ressortir les saveurs», explique le professionnel, qui a commencé dans le métier à l’âge de 16 ans. Ce fils d’agriculteurs à Coutances, dans la Manche, aime la tradition, l’authenticité. «Le pain est une matière noble. Comme le vin ou le fromage, la fermentation, le moment où les arômes se développent, est primordiale. J’utilise peu de levure, ça rend le pain insipide». Ce passionné aura-t-il les faveurs du jury ? À suivre…

Taverny, 95

À Feuilleter

Une Guide été 2014
Les archives
Vidéo du moment

Météo France nous avait prévenus, mais les orages qui ont éclaté dans la soirée du dimanche 8 juin dans la Val d'Oise ont été particulièrement impressionnants, avec notamment des grêlons de la taille du balle de golf filmés, ici, à Port Cergy, aux alentours de 20 heures. Voyez plutôt !